10 - L'Expérience de Tep


L'Expérience de Tep
  • Ils se feront appeler les Arisen
Dans un lointain passé, Tep, le grand nécromancien, magicien de la Haute Ecole de Magie Hicut, parvient à résoudre le mystère régissant la vie et la mort. Il découvre que toute forme de vie est porteuse d’une essence vitale – une étincelle de vie, qui séjourne dans l’écrin charnel des êtres vivants tout au long de leur existence et ne la quittera qu’à l’heure du supposé trépas.

Dans le monde de Sarnaut, cette étincelle est communément appelée « âme » ou « essence divine » hormis pour Tep qui laisse aux êtres pieux ces considérations d’ordre philosophique au profit de ses aspirations d’ordre plus pragmatique. Des années durant, il s’évertue à tenter de capturer une étincelle de vie jusqu’au jour où il parvient à enfermer l’âme d’une créature rationnelle.

Tep n’est aucunement philanthrope et donc guère enclin à partager le secret de la vie éternelle. Pour ce faire, il n’hésite pas à faire appel à tous les moyens nécessaires pour conserver son secret. Il érige une prison pyramidale dans laquelle il enferme les étincelles des souffrants de maladies incurables arrivant au terme de leur existence.

Sa vanité et son arrogance l’amènent à croire que ses méfaits peuvent longtemps passer inaperçus mais les Zems ne tardent pas à le démasquer, et décident d’assaillir sa prison pyramidale. C’est ainsi que les derniers représentants d’une nation de talentueux ingénieurs en mécanique périssent, parvenant cependant à vaincre Tep, lui aussi tué dans la bataille.

Les étincelles de vie des Zems peuvent alors à nouveau rejoindre leurs enveloppes biomécaniques dont sont pourvus les Zems. C’est dans leurs corps autrefois abandonnés et putrides qu’ils s’éveillent, ressuscités d’entre les morts, et forment alors une nouvelle race parmi celles qui peuplent le monde moderne de Sarnaut. Ils conservent toutefois leurs esprits et la mémoire des anciennes tribus de Sarnaut et sont connus sous le nom « d’Arisen ».

De cette période, une chose demeure cependant… La pyramide de Tep n’a cessé de fonctionner et capture toujours l’étincelle de vie des défunts.


  • Le don de vie de Tensess
L’histoire ne s’arrête pas pour autant à l’avènement des Arisen.

Bien des années plus tard, le grand mage Tensess est tué durant les batailles contre les Démons Astraux et son étincelle de vie capturée dans la prison pyramidale de Tep. Néanmoins l’énergie de l’esprit de Tensess est si forte qu’elle parvient à rompre le charme de Tep qui maintenait jusque là les âmes des défunts au sein de la pyramide.

L’étincelle de Tensess invoque alors des esprits à charge d’assister les populations des allods durant l’acte de résurrection. Avec l’assistance de ces esprits plus connus sous le nom de « servants de Tensess », la destinée des peuples des allods change à tout jamais. Ils sont conscients de l’existence de leur étincelle, celle la même qui survit bien après l’extinction de leur corps physique et, sous une forme éthérée, bien au delà de la mort.

Tensess offre ce don à toutes les peuplades de Sarnaut sans distinction, Empire comme Ligue car il pense que les ennemis de par le passé devront bientôt s’unir pour contrer leur ennemi commun, les Démons Astraux.

Depuis lors, tous les êtres vivants disposent de la capacité à revenir de l’au-delà. C’est dans le purgatoire qu’ils se livrent au rite de purification qui leur ouvre les voies de la résurrection et leur permet de réinvestir leur corps. Un Ange gardien protège les portes du purgatoire et seuls passeront ceux qui effectuent le rite de purification. Ils pourront alors rejoindre le monde des mortels et une fois encore livrer bataille…
Comments