A - Les Démons Astraux - Partie I


L'Héritage des Junes : Les Démons Astraux
Les démons astraux…à ces mots, même le plus vaillant des guerriers faiblit, soudainement possédé par une peur ancestrale que même les années passées aux combats ne peuvent jamais vraiment dissiper. Ces terribles créatures issues des profondeurs de l’Astral sont synonyme de mort, chaos et destruction pour quiconque se trouve sur leur passage.

Nul ne sait d’où proviennent ces monstres, et leurs origines restent un grand mystère, perdu à jamais dans l’histoire. Les plus sages habitants de Sarnaut ont tentés de résoudre l’énigme de leur apparition pendant de longues années, sans succès. Mais une chose est sure : la cible principale de ces monstres sont les Hauts Mages qui protègent les allods de la force destructrice de l’Astral.

Comme la quasi-totalité des personnes ayant rencontré ces créatures démoniaques n’en sortent jamais vivantes, les informations récoltées sur les démons astraux sont très rares et déformées par un bouche-à-oreille perpétuel. Nous pouvons annoncer avec certitude que ces créatures résident aux confins de l’Espace Astral et se nourrissent de son énergie dévastatrice. Les démons astraux ne peuvent pas vivre très longtemps en dehors de l’espace Astral, leur cocon protecteur. Dès lors, ils perdent une grande partie de leurs pouvoirs et deviennent très sensibles aux attaques ennemies.

Ces créatures ne sont généralement pas très intelligentes, mais cela n’enlève rien au fait que se sont des bêtes féroces aux pouvoirs destructeurs impressionnants. Lors des combats, leur tactique est très simple : les démons astraux préfèrent submerger leurs ennemis par leur nombre plutôt que d’opter pour une véritable tactique de combat.

Les démons astraux sont apparus pour la première fois en grand nombre lors de la bataille pour l’allod Kirah, peu de temps après l’arrivée de La Ligue, venue extraire le précieux minerais qui leur permettrait d’explorer et de se protéger de l’espace Astral. L’aspect physique de ces démons inspira la peur et la terreur au cœur de la bataille ayant alors lieu entre La Ligue et l’Empire. Alors que les deux factions adverses étaient absorbées par la bataille en cours, personne ne s’attendait à un assaut dévastateur de ces ennemis inconnus, ne vivant que pour détruire sans prendre partie pour l’un des deux camps. De nombreuses vies furent fauchées ce jour là, alors que les deux factions tentaient désespérément de retirer leurs troupes de cet enfer soudain. Les Hauts Mages, avec l’aide de leurs escouades de Gardiens dédiées, tentèrent de protéger leur allods respectifs, mais nombre d’entre eux périrent sous l’assaut acharné des démons. Sans la magie des Hauts Mages pour les protéger, les allods commencèrent à se désintégrer sous la force destructrice de l’Espace Astral, répétant les évènements du Grand Cataclysme il y a 900 ans.

La superficie des allods diminua sévèrement, et les Hauts Mages survivants durent s’investir corps et âme pour maintenir un semblant de vie sur ce qui avait été auparavant leur terre natale. De cette destruction massive émergea un paysage nouveau, et la totalité des cartes du monde de Sarnaut a du être redessinée pour s’accorder à cette nouvelle géographie. La situation sur l’allod Kirah était catastrophique : les deux factions rivales étaient épuisées par la bataille alors en cours, et ne pouvaient faire face à l’immense pouvoir destructeur des démons. C’était comme si les démons astraux avaient choisi le moment parfait pour infliger le plus de dégâts aux deux camps adverses en un seul coup.

En l’an 930, les démons astraux tentèrent une nouvelle invasion. Cette attaque sembla moins puissante et féroce que la précédente, et l’on peut penser que les démons souhaitaient simplement tester les forces défensives mises en place par les survivants des allods. Après le traumatisme causé par la première attaque, La Ligue et l’Empire se préparèrent à un deuxième assaut, et l’invasion des démons astraux échoua. Cette fois-ci, ces viles créatures ne se réfugièrent pas dans les profondeurs de l’Espace Astral, mais préférèrent errer sur les rives de l’Astral et attaquer les navires assez inconscients pour passer à proximité. La Ligue et l’Empire mirent ainsi en place des forces spéciales, entraînées dans le seul but de protéger leur allod, prêts à défendre leur patrie à tout moment.

Trente ans passèrent, et le nombre de démons astraux ne cessait de croître. Par la force des choses, un culte à la gloire de ces démons vit le jour, comptant des adeptes provenant de différentes races de Sarnaut, Orcs et Arisen inclus. De nombreuses théories virent le jour par ce culte : alors que certains considéraient l’arrivée de ces monstres comme une juste punition pour les habitants des allods, d’autres voyaient en ces démons les sauveurs de Sarnaut, ou pire, les messagers du Mal. Les adeptes de ce culte étaient persuadés qu’en servant fidèlement les démons astraux, ils pourraient sauver leur peuple d’une mort certaine si un autre assaut devait avoir lieu.

Avec l’arrivée d’un tel ennemi, les politiciens des deux factions adverses réalisèrent que seule une action coordonnée pourrait venir à bout de cette menace astrale. Le Haut Mage Skrakan était l’un de ces politiciens. Ayant affronté le premier démon astral apparu en l’an 576 de la Nouvelle Ere, Skrakan compris que la raison de l’émergence de telle créatures étaient indiscutablement liée à l’histoire de Sarnaut. Cette théorie s’avéra juste lorsqu’un livre rédigé par le Haut Mage Tka-Rik, le dernier membre de la civilisation perdue des Junes, fut découvert.
Comments