C - Factions & Races‎ > ‎01 - Ligue‎ > ‎

A - Les kanians

A l’aube du 20ème siècle, l’ancien état fédéral de Kania dut s’adapter très rapidement afin de perdurer dans ce monde hostile. De nombreux us et coutumes de cette période passée ont vite été abandonnés et remplacés par de nouvelles mœurs pour laisser la place au progrès. L’Eglise de la Lumière fait partie des vestiges de cette époque qui tendent à disparaître, s’efforçant de mettre en place un nouvel ordre basé sur la foi. Comme le dit Voisvet Ironfist, Paladin du Premier Cercle des députés de Kvatoh, « Nos vies au service de l’avenir »
  • Classes :
    • Champion
    • Rôdeur
    • Clerc
    • Chevalier
    • Druide
    • Magicien

  • Descriptif de la race
Les habitants de Kania sont communément appelés les Kanians. Les peuples de Kania et de Xadagan ont beau appartenir à la même race des humains, de nombreux évènements ont contribués à creuser un immense fossé entre leurs deux cultures. Les divergences fondamentales concernant le système politique de leurs sociétés et l’agressivité qu’ils se témoignent mutuellement ont conduit les autres habitants de Sarnaut à les considérer comme deux nations bien distinctes.

A la base simple alliance entre différentes tribus, la nation Kanianne émergea après sa victoire sur les Orcs lors de leur Grande Migration. L’idée d’un état libre pour tous est l’un des principes ayant servi à la création et au développement de cette civilisation, caractérisé par l’ordre et la cohésion de ses citoyens.

La nation Kanianne est composée de plusieurs provinces possédant les mêmes droits et gérées par le Conseil des Députés prenant les décisions nécessaires concernant ces provinces ainsi que pour l’ensemble de la nation. Cette caractéristique politique est l’une des divergences fondamentales existant entre ce peuple et celui de Xadagan. Les Kanians pensent d’ailleurs que leurs infortunés cousins souffrent des excès et autres abus perpétrés par le tyran à leur tête.

Même si de nombreuses villes existent à Kania, ses citoyens préfèrent se regrouper en petites communautés afin de mieux apprécier les beautés de la nature dans laquelle ils vivent. Avant que le Grand Cataclysme ne chamboule l’équilibre de leur monde, les Kanians aimaient établir leurs camps dans des endroits pittoresques comme des petites clairières, voire même dans les branches de certains grands arbres. De cette manière, il leur était possible d’associer la routine quotidienne de leurs travaux manuels à une qualité de vie au grand air, beaucoup plus saine que celle des villes.

Au fil du temps, l’environnement champêtre et le dur labeur commencèrent à s’inscrire dans le code génétique des Kanians. Caractérisés par une chevelure châtain et une corpulence forte et puissante, les Kanians sont souvent d’une tête plus grande que leurs cousins Xadaganiens.

Les Kanians pensent dur comme fer que la seule façon d’être vraiment heureux est d’adhérer à leurs idéaux de liberté et de démocratie. Chaque citoyen est prêt à donner sa vie pour défendre ce modèle, et tous pensent que les Xadaganiens représentent une menace pour leur monde libre. La victoire complète et totale sur leurs cousins est la seule option envisageable pour les Kanians afin de venir à bout de ce péril impérialiste.